Pincez-moi si je rêve

 

Aujourd’hui, j’étais sensé être de repos. Je dis bien sensé car on est venu me perturber en plein sommeil.

 

En revenant du boulot à 2h cette nuit, je m’étais fait une joie de pouvoir faire une grasse matinée. C’était sans compter sur ce foutu téléphone que j’avais une fois de plus oublié d’éteindre. Mais pour une fois je ne sais pas si je dois être énervé ou content …

Je dis « on » mais en réalité je devrais plutôt dire la voix la plus douce que je n’avais entendu depuis quelque temps. Mise à part les femmes de ma famille, les seules femmes avec lesquelles mes conversations dépassent le « Bonjour, qu’est ce que je vous sers » c’est Catherine, la mère de mon ancien camarade de classe George qui passe ses jours et ses nuits au bar.

Tout à l’heure donc la sonnerie stridente de mon téléphone m’a arraché des bras de Morphée. Pensant que c’était mon réveil, j’ai sauté du lit et commencé à courir dans tous les sens pour m’habiller au plus vite. Dans ce mouvement d’agitation, mon pied a cogné mon radio réveil qui affichait «fièrement» qu’il était 8h32. A ce moment là, je me suis rappelé que non seulement il est beaucoup trop tôt pour aller bosser mais qu’en plus je suis de R E P O S. Arghhh

 

Cette journée a vraiment bien commencé…

J’ai alors décidé d’aller de me recoucher. Après m’être lentement déshabillé et enfui sous ma couverture, j’essayais de me rendormir avec beaucoup de difficulté lorsque je me suis aperçu qu’un coup de fil était en fait à l’origine de tout ce bazar. Il n’y a que deux personnes qui m’appellent aux aurores : Eleanore pour me parler une fois de plus de ma vie « misérable » ou mon boss pour me demander de « finalement » venir travailler aujourd’hui parce qu’il n’a pas trouvé d’extra (entre nous ca fait deux ans qu’il me sort la même excuse pour ne pas embaucher d’autre serveur). Une fois mon téléphone en main et le 888 composé, on m’annonça que j’avais un nouveau message reçu à 8h33. Je me suis rapidement adouci en entendant cette voix qui m’était tout à fait inconnue:

« Bonjour Gustave, c’est Amandine. J’espère que je ne te dérange pas. Je me suis permise de prendre ton numéro pour te confirmer notre rendez-vous de lundi soir. J’ai finalement réussi à me libérer. On se voit toujours chez toi comme convenu ? Il me tarde d’y être. Rappelles moi quand t’as mon message au ….». 


Heureux et perplexe à la fois, j’ai écouté ce message une deuxième fois. En voulant le réécouter de nouveau, une voix, que j’apprécie tellement en d’autres circonstances et notamment lorsqu’il s’agit de ma sœur, surgit de nul part en prononçant les mots suivants : « Message Supprimé. Fin des messages. Menu principal pour votre annonce d’accueil… ». NOOOOOOOOOOOOOON j’avais appuyé sur la touche 3. J'ai alors raccroché pour voir si cette fameuse Amandine apparaissait dans mon répertoire ou sur le journal d’appels mais elle m’avait malheureusement appelé en masqué.

Depuis là, j’essaie de me rappeler de ce satané numéro. Ca commence par 06.89.55 mais je ne parviens pas à me rappeler de la suite du numéro ni même de la fin du message. Je sais j’ai vraiment l’air désespéré mais ca ne peut pas être une coïncidence, elle a appelé un Gustave et je suis de repos lundi soir. J’aimerais tellement que la roue tourne pour moi. Ca me changerait un peu de la vie d'avoir pour une fois une fille à mes côtés.

Bon maintenant je n’ai plus qu’à patienter jusqu'à lundi et voir ce qu’il se passe. J’espère juste que ce n’est pas encore une satanée blague d’Eleanore… En attendant si certains d’entre vous savent comment récupérer un numéro ou un message supprimé cela m’aiderait beaucoup. Je vais essayer de mon côté de me recoucher. 

 

Il faut que j'arrête de me faire des films, n'est ce pas?