Je vous préviens... j’ai passé la PIRE soirée de toute ma vie ! et ce n’est pas juste une formule d’emphase, je le pense VRAIMENT !

Bon par où commencer ?

Bref, j’étais un peu perdu : Amandine, je l’appelle pas je l’appelle ou pas je l’appelle je l’appelle je l’appelle pas je l’appelle.... je l’appelle pas... bref, trop perdu ! J’ai bien vu que vous me conseillez de l’appeler... (et merci d’ailleurs pour votre soutien ! ca fait plaisir de voir que je suis pas si seul, finalement dans mon malheur :) 

 gus looser Bref, j’avais pas réussi encore à me décider quand, un appel :

Lui : Hey, boy scout, t’as un truc de prévu ce soir ?

Moi : Bah, euh (vite vite,  réfléchir à un truc hyper cool... )

Lui : Hahaha, m’aurais étonné aussi ! Bah écoute, on va avec des potes prendre des bières dans un pub irlandais, rejoins-nous ça te fera du bien  de te mélanger à des gens cools parfois !

Moi : Grmfff...

Lui : Eh sors de ta grotte ! Allez, à ce soir, je compte sur toi !

Tant qu’à être au fond du gouffre, autant retourner le couteau dans la plaie : dans le genre « j’ai une famille extra relou », vous connaissez déjà ma sœur,  mais elle n’est pas la seule, ô que nenni, ce serait trop facile ! Et donc, il y a aussi Edouard !!! Né pour me faire chier, plus connu sous le sobriquet de Golden Bright ! Mais si, souvenez-vous, je vous en ai parlé la semaine dernière quand je revenais de mon ‘incroyable’ déjeuner de famille..

Pour récapituler, pour ceux qui ne suivent plus très bien : Golden Bright c’est mon cousin, mais à part être nés la même année, être des mecs, et faire partis de la même famille, c’est à peu près tout ce qu’on a en commun... Il est grand, musclé, blond, trilingue, hautement diplômé, vantard, dragueur, confiant.... ouais enfin vous l’aurez compris, pas vraiment moi, pas vraiment ma life.

Bon enfin, du coup, il m’a appelé cet aprem pour me proposer de sortir ce soir et je ne comprends toujours pas quelle force suprême et invisible m’a poussé à y aller, mais à 20h je poussais les portes d’un bistro glauque et je le retrouvais, affublé de toute sa clique de mecs aux dents blanches, pour trinquer. 

On boit, on fume, on reboit, on trinque, on mate, on parle de cul, on re-trinque, ça monte, ça monte... Aussi surprenant que cela puisse paraître, la soirée ne commencait pas trop mal. Bon ok, j’ai pas grand chose en commun avec ses types, j’étais pas non plus hyper à l’aise, mais l’alcool aidant, on se trouve des sujets de conversation au final :

« La dernière miss météo de Canal tu l’as vu ?? Mgrmmgrm trop bôôoneuhh ! Non mais tu sais de toute manière on va tous mourir en 2012, faut en profiter mon gars j’te l’dit, éclate toi autant que tu peux, à droite à gauche, t’arrête pas... mourharharharaarrrrghhhh hhhh hhh.... » Bon, c’est à ce moment là que mon charmant interlocuteur a commencé à régurgiter ses 3 bières, 4 pastis et 2 whisky coca...

On y était, la typique soirée entre mecs au bar. Golden Bright de son côté commençait.... à être un peu moins bright aussi. Il se baladait dans tout le bar, main au cul des serveuses qui se laissaient faire, clin d’œil aux filles qui osaient franchir le pas de la porte, discours salace dès qu’il revenait vers nous, je n’oserai même pas vous le répèter.

coeur-brise-212895248b 

Et c’est la que BADABADABOUM ! Mon univers s’est écroulé... Je vous explique :

Moi : Bah dis donc avec les filles ça à l’air de marcher hein, elles font toutes que te fixer depuis tout à l’heure ! (bon ok je suis un peu naïf parfois, mais bon...)

Lui : eh eh, c’est qu’il faut la technique mon bennet, mais là tu vois les trois la bas au fond : elles sont dans mon pieux ce soir si je veux !

Moi : ... ah... et, tu vas les ramener ?

Lui : Hahaha, t’es bien naïf mon gars, moi j’aime bien quand elles me résistent un peu plus, et je vais te confier un petit secret : j’ai déjà un coup de prévu ce soir !

Moi (impressionné) : Ah ouais ? Mais je savais pas que t’avais une copine !

Lui (se foutant royalement de ma gueule) : Une COPINE ? Moi maqué ? Mais t’es cinglé mec ou quoi ????!! Hahaha con, grandis un peu ! Tu m’as vu moi maqué ? Quel gâchis ! Non, je te dis que j’ai un coup ce soir ! Un coup, un plan cul quoi ! Un petit coup de taktak sauvage quelques heures puis chacun chez soi pas d’histoire pas de meuf cinglée relou ! Putain grandis sérieux Gag !!

Moi (j’avoue un peu honteux..) : ok ok..

Lui : Puis tu la connais en plus vieux, c’est toi qui me l’a présentée cette petite salope ! C’est ta pote Louise haha, quel bon coup j’te jure je m’en lasse pas, et pourtant je suis plutot du genre à tourner souvent, mais là, ça accroche plutot bien, d’ailleurs la dernière fois blablablablablablablablabla ....


J’ai arrêté d’écouter, c’était insupportable : MA Louise avec ce putain de guignol ? C’était un cauchemard, ça pouvait pas être vrai. J’ai dit que je devais prendre l’air et je me suis barré ici... Putain mais comment est-ce possible ? Tous les deux en plan cul ?!!! Mais ils s’étaient à peine croisés 2 minutes dans mon appart une fois où il repartait et elle arrivait !!! Il avait vraiment pas perdu de temps dans mon dos le con.... Pas possible... Je m’en remet pas. Et elle non plus ne me l’a pas dit... Elle me raconte toutes ses histoires d’habitude pourtant. 

Putain Louise et Edouard couchent ensemble... je sais pas ce que je préfère au fond : qu’ils couchent ensemble juste pour le cul ? au moins si c’est que ça... Mais par contre, putain de merde de non, si Louise avait des sentiments pour ce connard.... je sais vraiment pas ce que je ferai, c’est pas possible... Vous en pensez quoi ? Je sais pas ce qui est pire...

Bon en tout cas, si c’est comme ça, j’ai décidé de pas me laisser abattre, ma vie est peut être une connerie de gag, mais cette Amandine, je vais la rappeler dès demain !! Moi aussi j’ai le droit de m’éclater MERDE !