Aujourd’hui, j’ai eu mon second entretien pour travailler dans cette banque. Je sais dit comme ça, ça donne peut être pas envie, mais bon, on va pas cracher dans la soupe. Je me suis donc rendu au même endroit que la dernière fois. Cette fois, je ne me suis pas laissé avoir, j’ai pris le métro en avance, et j’ai évité les robinets récalcitrants.

Arrivé là bas, on me fait patienter, puis un Monsieur se présente à moi. Heureusement, ce n’était pas celui de la dernière fois, qui m’avait vu faire des acrobaties dans les toilettes ! Il a l’air très gentil et avenant. Chic, me suis-je dit dans ma tête, ça devrait bien se passer. Il me prie de le suivre dans le bureau et me demande de m’asseoir, avant u n sourire bienveillant aux lèvres. Puis il commence l’entretien :

 

gag

 

Le Monsieur : Bonjour, cet entretien va être un peu particulier. J’aime commencer par une question qui me permet de bien vous cerner. Pourquoi portez-vous une cravate ?

Moi (complètement surpris) : Euuuhh… parce que c’est un code vestimentaire, Tout le monde porte des cravates pour les grandes occasions.

Le Monsieur : Donc vous êtes une personne comme toutes les autres, vous n’avez rien de particulier ?

Moi (encore plus perdu) : Euhh si !

Le Monsieur (toujours aussi calme) : Alors donnez-moi un trait de votre personnalité qui vous démarque.

Moi (essayant de me rattraper) : Je suis dynamique et souvent de bonne humeur !

Le Monsieur : Alors pourquoi ne souriez-vous pas depuis le début de cet entretien

Moi (au fond du seau) : Ben, euuuh, parce que vous auriez pu mal le prendre, et puis ça fait pas sérieux !

Le Monsieur (placide) : Très bien, je vous remercie, passons à la suite.

S’ensuivit un entretien assez normal, surtout après ce que venais de vivre. Je répondais machinalement aux questions, toujours estomaqué par ce qui venait de se produire. Je ne sais toujours pas quoi en penser. Je m’en suis bien sorti ou non ? Mystère.

En tout cas, même si ça va mieux, ma vie est vraiment un gag !